Procédure à suivre pour acheter un voilier

voilier

Il ne saurait être question d’acheter une marchandise à l’aveuglette. Il n’en va pas autrement pour l’achat d’un voilier. Il faut d’abord inspecter. Quelle procédure suivre avant de conclure l’achat d’un voilier ?

Qui va effectuer l’inspection ?

La première étape de la procédure pour acheter un voilier commence bien entendu par son inspection de fond en comble, surtout s’il s’agit d’un voilier d’occasion. Faut-il le faire seul ou plutôt accompagné d’un expert ? A moins d’être sûr de ses compétences, le conseil c’est de recourir aux services d’un expert maritime. Ayant l’œil, il saura détecter les moindres défaillances même si, pour monsieur tout le monde, tout semble aller pour le mieux. D’ailleurs l’assurance peut exiger que cela soit effectué par un tel expert.

Quelles parties inspecter avant d’acheter un voilier ?

Avant de se tourner vers le visible, passer au crible la partie invisible située sous l’eau. S’assurer qu’il ne va pas y avoir de voie d’eau dans les prochains mois ou années suivant l’achat. Le naufrage risque d’être total. L’achat va se traduire en un investissement en pure perte. Ce qui n’est sûrement pas le but. Après avoir réfléchi sur les raisons qui ont poussé au choix d’un voilier, il faut vérifier que les voiles sont bien là, prêts à l’emploi pour un bon bout de temps encore. Il en est de même de tout ce qui va avec : le mât, les haubans, les drisses, entre autres. L’état des lieux fait dans les normes, sans avoir rien négligé, la procédure finale c’est de débattre sur le prix. Est-ce que le prix proposé est à la hauteur de la qualité de la marchandise ? Si la réponse est oui, il ne reste plus qu’à conclure l’achat et compléter les démarches administratives.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *